Pour l’un des chefs du clergé de la ville de Qom les études scolaires ne doivent pas êtres égales entre les femmes et les hommes

Pour l’un des chefs du clergé de la ville de Qom  les études scolaires ne doivent pas êtres égales entre les femmes et les hommes.

Nouveaux  résultats des dernières  lois de ségrégations  sexistes votées l’été dernier par le parlement Iranien (le Mlajis Ndr) .Et qui  entre dans le nouveau « plan chasteté » du régime,  une multiplication de déclarations s’en prenant de plus en plus violement au droit des femmes, mais aussi  a la mixité entre filles et garçons dans les écoles, lycées et universités , venant  de la part des représentants et des clercs religieux des clans les plus ultras-conservateurs du pays.

 

Dans la ville de Qom (une ville située a environ 150 Km de Téhéran qui est la seconde grande ville religieuse du pays avec Mashhad )  le responsable des Affaires féminines de la ville, affirme qu’une éducation égale pour les filles et les garçons, ne  peut  que les conduire obligatoirement  à des changements dans leur  identité sexuelle.

Le chef de l’organisation de l’observation de la femme et de  la recherche affilié à la Direction centrale de la Sœur des séminaires religieux, de la ville de Qom a récemment affirmé et déclaré: « L’existence d’un système éducatif égal pour les filles et les garçons ne peut que conduire à un changement dans leur identité sexuelle ».

Le clerc religieux local  Hojatel  Islam  Mohammad-Reza Nejad Zibayi a souligné quelques-unes des raisons pour lesquelles les faiblesses des gens, devraient provoquer plus d’interdits dans les lois sur les relations sexuelles: « C’est parce que c’est l’une  des raisons des changements qui surviennent dans l’identité sexuelle des personnes ».

Il a également déclaré  qu’ne pouvait que constater un  changement dans la façon dont les gens voient les hommes et les femmes: « Le danger viens du système éducatif occidental mais  aussi de notre système éducatif, parce qu’ils ne séparent  plus la question du genre ».

Pour ce clerc religieux le but de l’Occident dans la réalisation de son système éducatif, n’est que de vouloir supprimer les différences et les barrières sexuelles, qui selon lui se doivent d’exister entre les hommes et les hommes. « Le résultat visible est que nous éduquons les jeunes filles avec trop d’égards,  sans penser que nous créons des garçon trop sensibles » …

« Par exemple, seuls des  poèmes épiques devraient être utilisés pour les garçons dans les livres éducatifs », a-t’il ajouté avant de conclure dans cet  article publié ce 2 Décembre 2011 dans une des officines médiatiques du régime, la Mehr agency qui est gérée par l’état.

Voir aussi sur:

http://www.freedomessenger.com/archives/44449

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s