Le militant syndicaliste Iranien emprisonné Reza Shahabi de nouveau en grève de la faim

Le militant syndicaliste Iranien emprisonné Reza Shahabi de nouveau en grève de la faim.


Malgré une répression féroce de la part de la dictature Iranienne,  ni Khamenei ni Ahmadinejad et leur  police politique la Vevak, n’ont pus à ce jour briser le mouvement social et syndical de nos camarades Iraniens  dans le pays.

Le Militant syndicaliste Iranien Reza Shahabi, qui est emprisonné depuis  son arrestation le 12 Juin 2010, a entamé une nouvelle grève de la faim  séche,  le 22 Novembre 2011 pour protester contre l’absence de tout  traitement médical et d’attention à sa maladie, venant de la part des autorités pénitentiaires de la prison d’Evin à Téhéran .

Un proche parent de Reza Shahabi a déclaré au site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran que sa famille était sans nouvelles de lui depuis qu’il avait commencé sa nouvelle grève de la faim, l’un de ses enfants et l’un de fils qui a 13 ans très inquiet à cause du stress cardiaque de son père. A du être admis d’urgence à  l’hôpital quand il a entendu parler de cette nouvelle grève de la faim de son père.

Ce proche a également déclaré que si  Reza Shahabi  ne recevait pas des soins médicaux immédiats tout le côté gauche de son corps pourrait devenir paralysé.

Reza Shahabi  est un syndicaliste membre du conseil du Syndicat des travailleurs de Téhéran de la compagnie d’autobus métropolitaine. Il a été arrêté le 12 Juin 2010. Reza Shahabi  a entamé plusieurs grèves de la faim pour protester contre le caractère illicite des  procédures judiciaires de son dossier . Après avoir passé plusieurs mois à l’isolement, Reza Shahabi  a été transféré dans une cellule surpeuplée de 12 personnes, située à l’intérieur de la section 209 de la prison d’Evin.

« Il ya dix jours, Reza Shahabi a été transféré d’urgence à l’hôpital à cause de douleurs qu’il avait dans le dos et  dans le cou,  les médecins lui ont dit après lui avoir fait passer une IRM que certaines vertèbres de son cou se sont si gravement détériorées , qu’elles ont besoin d’une chirurgie suivie de six mois de repos complet, que sans hospitalisation  tout son côté gauche pourrait devenir paralysé’ , a dit la source au site de Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran , dans un entretien téléphonique. « Mais malheureusement, aucune action de prise en charge médicale n’a été prise encore  pour lui. Dans le  dernier contact qu’il a eu  avec nous, Reza nous a juste dit qu’il commencerait sa nouvelle grève de la faim sèche, le 22 Novembre ».

La source a également déclaré à la campagne que les autorités n’ont pas autorisée la famille de Reza  à le voir, malgré des tentatives multiples de demandes auprès des autorités Iraniennes du ministère de la justice et des autorités pénitentiaires administratives de la prison d’Evin à Téhéran.

  » La seule chose qu’ils nous ont dit c’est « qu’il n’y pas de problèmes. » Ils nous ont même dit que la raison officielle pour laquelle Reza  est allé à l’hôpital il y a dix jours, c’était parce qu’il avait un rhume, et non pas à cause de son dos ou des résultats de l’IRM. Mais Reza lui-même nous dit qu’il a avait bien  été  envoyé là pour une IRM et nous a même dit que le médecin le lui avait dit et confirmé. Seraient-ils capables d’envoyer quelqu’un de la prison  à l’hôpital pour un simple rhume?! Lorsque sa famille est allée  le voir  la prison hier le 25 Novembre ils ont dit que  c’était dans le but de  nous à l’aise, et qu’il lui serait donné la permission de nous contacter  a la maison, mais malheureusement, il n’y a pas eu de contact avec nous encore aujourd’hui. « 

 » Le dossier judiciaire de l’affaire Reza Shahabi  est dans l’incertitude depuis les 19 derniers mois. Sa dernière session au  tribunal a été effectuée  en Juin, il y a six mois, mais il n’y a aucune décision de justice encore de prise. Maintenant, qu’il est  gravement malade et qu’ils sont inattentifs à lui. Reza a été forcé faire une nouvelle grève de la faim la grève de la faim « a t-il ajouté.

Voir aussi en anglais sur:

http://www.iranhumanrights.org/2011/11/reza-shahabi/

http://www.itfglobal.org/news-online/index.cfm/newsdetail/6726

Solidarité Internationale avec nos camarades Syndicalistes Iraniens emprisonnés.

Le syndicat des Travailleurs et chauffeurs de Bus de Téhéran et de sa banlieue ou syndicat Vahed est l’un des plus combatifs en Iran, de nombreux camarades de celui ci sont actuellement emprisonnés certains pour de longues peines du fait de leurs actions politique et militantes.

Pour des actions de solidarité Internationale avec nos camarades Iraniens et avec Reza Shahabi  et les autres membres emprisonnés de son syndicat, vous pouvez contacter la fédération Internationale des transport à cette adresse:

 International Transport Workers’ Federation

 http://www.itfglobal.org/index.cfm

Et le site des travailleurs Iraniens sur:

http://www.workers-iran.org/index.htm

send us an email at:

alliance@workers-iran.org

Or write to us at: International Alliance, Box 1164, Station Q, Toronto, Ont.
M4T 2P4 Canada

D’autres informations sur l’Iran en français

http://www.iranenlutte.wordpress.com/

http://www.soliranparis.wordpress.com/

http://www.iran-echo.com/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s