Un manifestant Iranien de 22 ans meurt deux ans après avoir reçu une balle dans la tête par les forces répressives de sécurité

Un  manifestant de 22 ans meurt deux ans après avoir reçu une balle dans la tête par les forces répressives de sécurité

Alireza Sabouri Miandehi

Nouvelles qui nous parviennent ce 24 Novembre 2011, via le site Iranien Freedom messsenger. Un jour après la publication d’un rapports sur la mort d’un jeune homme qui avait été blessé au cours d’une protestation silencieuse le 15 Juin 2009 , les proches et la famille d’Alireza Sabouri Miandehi ont révélés plus de détails sur la raison qui se cachent derrière la mort cette année de ce jeune de 22 ans. Ces détails montrent qu’Alireza Sabouri est décédé des suites d’une infection consécutive à des éclats de balle, qu’il avait pris dans la tête.

Alireza Sabouri Miandehi avait été blessé  devant la base des Bassidj’is  du  117e Bataillon de l’Ashoura de  Téhéran , après deux ans de maladie et de déplacements,  il est décédé d’une crise cérébrale à Boston aux Etats-Unis. ( Source site Nedaye Sabze Azadi – 22 novembre 2011)

« Nous avons encore toutes les preuves et les documents sur  Alireza, qui montrent comment ils lui ont tiré dans le front. Les effets secondaires étaient dus à des fragments de balles dans son cerveau. Les deux opérations du cerveau qu’il a subit  et qui ont connues des complications ont conduit à sa mort prématurée » . A  expliqué un de ses proches parents.

Selon d’autre sites Iraniens ce fut un véritable parcours du combattant qu’a eu à subir  Alireza aprés une première opération ratée en Iran, ses parents purent  lui faire quitter l’Iran par la Turquie, car ils voulaient pouvoir l’envoyer se faire soigner en Allemagne où il avait de la famille.

Malgré de longues démarches auprès  des services des réfugiés politiques de l’Onu en Turquie, toutes les demandes de la famille pour l’envoyer en Allemagne restèrent vaines. Alireza fut finalement envoyé par l’Onu aux états unis ou selon ses parents il est mort dans la solitude loin des siens qui s’étaient réfugiés en Allemagne.

Voir aussi sur:

http://www.freedomessenger.com/archives/43018

On ne connait pas encore les chiffres exact du nombre de morts des soulèvements post électoraux du 12 Juin 2009, ni ceux exacts des morts des émeutes de l’Ashoura et du dimanche sanglant du 27 Décembre 2009 mais la mort dAlireza, celle de Neda et des milliers d’autres tombés lors de ces révoltes des années 2009-2011, les milliers de prisonniers politiques, les tortures et les viols de prisonniers, les exécutions capitales qui se multiplient de manières  exponentielles,  nous démontre bien  la  violence et la haine qu’on contre leur propre peuple les dictateurs Khamenei et Ahmadinejad.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un manifestant Iranien de 22 ans meurt deux ans après avoir reçu une balle dans la tête par les forces répressives de sécurité

  1. Ping : Un manifestant Iranien de 22 ans meurt deux ans après avoir reçu une balle dans la tête par les forces répressives de sécurité | Iran Briefing - Human Rights Violation by IRGC - نقض حقوق بشر توسط سپاه پاسداران

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s