Des gardiens de la prison de Gohardacht -Rajayi Shahr battent et violentent des prisonniers politiques Kurdes Iraniens

Des gardiens de la prison de Gohardacht -Rajayi Shahr  battent et violentent des prisonniers politiques Kurdes Iraniens.

Nouveau témoignage sur les violences quotidiennes que subissent les prisonniers politiques et de conscience  en Iran. Ce Lundi 14 Novembre 2011, un certain nombre de prisonniers religieux et politiques kurdes Iraniens  qui sont détenus dans le Hall 10 de la section 4 la prison de Gohardacht -Rajayi Shahr, ont été attaqués et  sévèrement  battus par un gang de prison initié par l’administration pénitentiaire.  Monter les prisonniers les uns contre les autres,  pour créer des divisions et des tensions semble devenu  une pratique courante en Iran. Ces agressions  ou interviennent des gardiens et  d’autres prisonniers achetés par les administrateurs pénitentiaires permettent a ceux ci de créer des climats de terreur et de briser toutes les solidarités, dans des luttes contre les abus de pouvoir qui pourraient se créer entre prisonniers politiques et les prisonnier dits de « droits communs ».

Par la suite, le chef du Département du renseignement de la prison, Faraji Nejad   avec le chef de la section 4 , Talivardi Mirza Aqayi et un certain nombre  d’autres gardiens de prison  ont  demandés a ce que les matons fassent  ce qu’ils appellent un « tunnel humain »  et forcés les  prisonniers politiques et religieux kurdes à passer dedans pour les battre . Les gardiens de prison qui se trouvaient de chaque côté ce  «tunnel»  ont utilisés  des matraques électriques pour passer a tabac les prisonniers qui se sont pris des coups sur tout le visage et tout le corps.

Trois prisonniers kurdes identifiés comme Ayoub Karimi, Layeq Kordpour et Mohamamd-Amin Barqi se sont évanouis  sous les coups,   Mohamamd-Amin Barqi a eu le nez  brisé à  coups de matraque. Les corps des prisonniers politiques Abdolhadi Hemat Zadeh, Abdolvahed Soleimani, Fakhroddin Azizi, Rahim Zehi, Eunice Qaderi et Osman Ahsani ,  étaient couvert de bleus et meurtris par les coups violents que leur ont fait subir les matons.

Ces prisonniers blessés  et meurtris  n’ont pas eue la possibilité de  recevoir  de traitements médicaux, ils  ont ensuite  étés transférés dans des cellules d’isolement  du tristement célèbre bloc des cellules 1 connu comme étant l’un des pires de cette prison.

Selon un rapport publié ce 15 novembre 2011  par le collectif et l’agence Iranienne de défense des droit humains Rahana (Human Rights and Democracy Activists in Iran, Committee for Human Rights in Iran RAHANA)  Actuellement, 42 prisonniers kurdes politiques et religieux sont détenus dans un bloc dans la prison de Gohardacht  située prés de la ville de  Karaj.

Voir aussi en anglais sur:

http://www.freedomessenger.com/archives/42468

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Des gardiens de la prison de Gohardacht -Rajayi Shahr battent et violentent des prisonniers politiques Kurdes Iraniens

  1. Ping : Des gardiens de la prison de Gohardacht -Rajayi Shahr battent et violentent des prisonniers politiques Kurdes Iraniens | Iran Briefing - Human Rights Violation by IRGC - نقض حقوق بشر توسط سپاه پاسداران

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s