Nouvelles contestations étudiantes contre le régime des Mollahs et leurs nouvelles lois sexistes

Nouvelles contestations étudiantes contre le régime des Mollahs et leurs nouvelles lois sexistes

Ces derniers jours, des étudiants de diverses universités  Iraniennes à travers tout  le pays ont protestés contre la politique réactionnaire et répressive du régime iranien dans les universités et la détérioration de la situation de la guilde des étudiants.

Le 10 Octobre 2011, les étudiants de l’Université Polytechnique de Téhéran se sont réunis pour une  cinquième journée de protestation. Ils ont protestés contre la situation désastreuse de la  guilde des étudiants , contre l’exclusion d’étudiants de l’université , contre le manque de dortoirs universitaires, contre le refus de la direction universitaire  d’aborder le cas d’Amena Zangeneh, une étudiante diplômée  de cette université qui est décédée  il ya quelques de cela jours à cause du manque de sécurité dans les locaux de la fac.

Les étudiants  protestaient contre le président  de l’université et ce qu’ils appellent son mercenaire  de  vice-président,  celui ci a selon les étudiant  menacé d’exclure des étudiant en exerçant  des pression sur les familles des élèves et menacé les étudiants qui  protestent  par le biais d’agents du ministère des services de renseignements ou  (MIOS) un branche connue du  comité de discipline, qui sert a fliquer les étudiants et a les livrer a la police en cas de protestations .

Amena Zangeneh, était une étudiante diplômée  d’ingénierie des polymères, qui  a perdu la vie  le mardi 4 Octobre 2011 en raison d’une émanation  de vapeurs et de gaz toxiques qui a eue lieue dans les douches de l’université.  Pendant de longues nuits  elle avait  dû dormir dans la salle de prière à cause du manque de dortoirs universitaires.

En outre, un groupe d’étudiant-es de Université de Meli (aka l’Université Beheshti) se sont rassemblés ce  dimanche  9 Octobre 2011  et ont  protestés contre la mauvaise qualité des aliments dans le restaurant et la cafétéria de l’université.

A l’Université de  Zanjan , les étudiants se  rassemblés sur  le campus le 9 Octobre 2011 pour protester contre la nouvelle loi édictée par les Mollahs réactionnaire sur la ségrégation des sexes. Ils ont chanté l’hymne des étudiants révolutionnaires de 1979  « Yar-e Dabestani «  ( en français « mon camarade de classe » Ndr)  ils ont ensuite scandés des slogans tels que «Les étudiants meurent, mais n’accepterons jamais l’humiliation » ces nouvelles lois de ségrégations  sexistes,  votées  l’été dernier par le parlement  Iranien ou Majlis et qui séparent encore plus les filles des garçons passent de plus en plus mal chez les étudiant-es

Les étudiant-es de l’université de Zanjan  avaient déjà également protestés le 4 Octobre 2011 dernier,  contre des  installations de murs séparant les filles et les garçons dans la cafétéria et la bibliothéque, mais aussi contre un nouveau règlement universitaire qui impose  la séparation des sexes dans les  services d’autobus  qui amènent les élèves à l’Université.

Par ailleurs, la semaine dernière. les étudiant-es de l’Université Ferdowsi  à Mashhad, de l’Université de Shahrekord dans le  Kurdistan  Iranien, de celle de  Yazd ont été parmi les étudiant-es  qui ont protesté-es  le plus vigoureusement  contre la guilde des étudiants et contre  les conditions de vies de plus en plus  désastreuses  qu’ils vivent dans les  campus Iraniens.

Lire aussi sur

http://www.freedomessenger.com/archives/38816

Soliranparis  contact: nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s