480 prisonnier-es pendu-es d’Octobre 2010 à Octobre 2011

480 prisonnier-es pendu-es d’Octobre 2010 à Octobre 2011

– L’Unité des statistiques et des publications de militants des droits de l’homme en Iran ICCCR  a signalé que d’Octobre 2010 à Octobre 2011, 480 personnes accusées de divers « crimes » ont été pendues en Iran. Durant la même période de temps, il ya eu 641 prisonniers condamnés à mort et 46 personnes pendues en public.

Selon un rapport publié par  le colectif et l’agence Iranienne de défense des droit humains HRANA, la majorité des détenus qui ont subis la peine de mort ont été accusés de « crimes » liés aux drogues. Il est également intéressant de noter que la Direction judiciaire Iranienne n’a officiellement annoncée ces condamnations à mort qu’a partir du moment où elles sont émise, et au moment où elles sont effectuée. Le régime cache donc la vérité sur les chiffres exacts de toutes ses condamnations.

Depuis le début de l’année 2011, 478 personnes ont été condamnées mort, sur ce chiffre les  peines de mort pour 422 de ces prisonniers ont été exécutées. S’il n’ya pas de pendaisons dans les derniers  jours et mois de l’année 2011, le nombre de ces exécutions en cours serait en pourcentage de 22% de moins que l’année dernière.

En comparaison, depuis le début de l’année persane en cours (1390 en calendrier persan Ndr), 442 personnes ont été condamnées à mourir 253 prisonniers ont été pendus. Parmi ces personnes exécutées, il ya eu 39 personnes pendues en public.

Au cours des douze derniers mois, la fréquence relative des condamnations à mort prononcées sont principalement liées aux stupéfiants, les peine de mort pour assassinat, viol ou  vol dans viennent  après l’ordre indiqué. Par ailleurs, la majorité des peines de mort  touchent des petit passeurs de drogues souvent toxicomanes eux mêmes*1, ces peines sont souvent appliquées dans  provinces orientales de l’Iran où les stupéfiants sont introduits clandestinement dans le pays via l’Afghanistan.

Lire aussi en anglais sur

http://www.freedomessenger.com/archives/38809

Notes *1 la Toxicomanie est l’un des plus grands problèmes de santé en Iran, le régime  cache e d’ailleurs les chiffres exact de celle ci, mais les chiffres sont assez hallucinant par rapport au nombre d’habitant, Selon l’Onu au cours de ces dix dernière années  l’Iran a connu  la plus grande population d’héroïnomanes et d’opiomanes au monde, celle ci est  estimée entre 5 et 6 millions de drogués. Parmi ces toxicomanes, 16% à 21% sont des consommateurs de drogues injectables.

Parmi les drogues plus dures qu’on trouve  sur le marché dans les rues Iranienne un  Crack fait a base d’héroïne qui se fume , Mais aussi  une drogue nommée Crystal Meth : C’est une drogue qui provoque une défonce totale pour les toxicos Iraniens .  elle est faite à partir de  méthamphétamine pure à 80%. C’est un « euphorisant » qui se présente comme du verre brisé. Il provoque des pertes de dents, une inflammation de la peau,  une léthargie (vie au ralentie), une perte de poids, des hallucinations et la  paranoïa. Mais aussi à  très court termes  la chute du système immunitaire entrainant des infections graves et  mortelles pour ses usagers.

Les « trafiquants de drogues »  sont systématiquement  pendus en Iran. Mais une majorité d’Iraniens pense que  les drogues sont tellement faciles à trouver  dans les rues  et ce  jusque dans les petites villes de province. Que pour eux  le gouvernement du Régime des  mollahs et même les Pasdarans ou « gardiens de la révolution » de L’IRGC  qui détiennent maintenant  une majorité de l’économie du pays,  sont étroitement liés a ce ces trafics et à ce marché parallèle qui rapporte des millions de Tomans par an , il n’a pas fallu  longtemps non plus aux Iraniens pour s’apercevoir qu’a chaque vague de protestations sociales et politique, les prix de la drogue dans les rues chutaient toujours de façon visible et  exponentielle.

Soliran paris contact: nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s