Fereshteh Shirazi une militante des Droits des femmes Iraniennes détenue au secret

Fereshteh Shirazi une militante des droits des femmes Iraniennes détenue au secret

le comité Iranien de défense des droits humains du CHRR  a publié ce communiqué: Nous sommes toujours sans nouvelles de Fereshteh Shirazi,  une militante des droits des femmes et membre de la campagne féministe Iranienne pour les Un Million de Signatures, celle ci s’est vu refuser le droit de  visites en prison et les contacts téléphoniques avec sa famille, une semaine seulement après son arrestation.

Fereshteh Shirazi a été arrêtée  le 3 Septembre 2011, après avoir été convoqué  dans la ville dAmol dans une antenne locale du ministère du Renseignement de la police politique Iranienne. Jusqu’ici il le comité de reporters des droits humains Iranien du CHRR, ,n a pas pas pu avoir plus d’informations disponibles, sur les accusations portées par le régime contre Fereshteh Shirazi; ni  la raison qui est derrière son arrestation.

En Septembre 2009, cette militante et  activiste courageuses des droits des femmes Iraniens, avait  été à maintes fois convoqué a l’antenne locale du ministère des Renseignements  de la  ville d’Amol et  interrogée. Sa maison a également avait aussi été perquisitionnée par des agents des forces répressives sécurité à plusieurs reprises.

Vendredi  dernier, M. Elham Mohseni, Fereshteh Shirazi  et sa fille de 17 ans  avaient été arrêtées avec cinq autres personnes , pour avoir organisé dans parc à Amol.  Une bataille a coup de « pistolets a eau »*1 Ils avaient cependant  été libérés , après avoir versé une caution d’environ 10 000 dollars$ u.s  équivalent en monnaie Iranienne  à  10 millions de tomans, après avoir passé une nuit en garde a vue  au centre de détention de la police et deux jours dans la prison centrale d’Amol.

Women’s Rights Activist Fereshteh Shirazi Held Incommunicado

http://chrr.biz/spip.php?article16102

lire en Persan et en anglais sur

http://www.freedomessenger.com/archives/36443

*1  réguliérement l’été quand il fait chaud, les jeunes Iranien-nes organisent dans les parcs et jardins, d’immense bataille a coup de « pistolets » a eau, de grandes déconnades entres jeunes, très mal vues bien sur  par les miliciens bassidj’is.

soliran paris contact: nomore@riseup.net

==================================================

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s