Le prisonnier politique Majid Tavakoli privé définitivement du droit d’étudier

Le prisonnier politique Majid Tavakoli privé définitivement du droit d’étudier

 Majid Tavakoli est un militant étudiant Iranien, qui est actuellement sous les verrous. Le régime semble de nouveau s’acharner contre lui, tout en multipliant les humiliations à son égard .Mais aussi contre les membres de sa familles a qui on n’accorde quasiment aucun droits de visites.

Nouvelles transmises via le collectif  et l’agence de défense des droits humain Iranienne HRANA news – Le juge Abolqasem Salvati présidant le « tribunal révolutionnaire » et la Direction générale 15 de celui ci, viennent d’ émettre une ordonnance qui a pour but priver Majid Tavakoli du droit de faire des études, de celui d’avoir  accès à une éducation permanente.  Ce verdict a été rendu en réponse à une demande  déposée par le ministère de la Science de la  recherche et de technologie d’Iran en 2009.

Selon un autre rapport publié par  le site Daneshjoo news, cette nouvelle condamnation empêche Majid Tavakoli de continuer ses études alors qu’il est en prison, il se voit ainsi refuser le droit de s’inscrire dans n’importe quelle université dans tout le pays après sa libération.

Après sa dernière arrestation le 7 Décembre 2009, Majid Tavakoli avait été jugé par le « tribunal révolutionnaire », et sa Direction 15. Pendant ce procès, le ministère de la Science, recherche et technologie d’Iran: avait demandé au juge Abolqasem Salvati de le priver définitivement d’une éducation Après presque deux ans passé en prison, puisque la motion avait été déposée à cette époque et cette demande  accordée par le juge.

Première visite Après quatre mois sans pouvoir voir son frère:

Jeudi dernier, le 15 Septembre 2011, il avait été accordé à Majid Tavakoli qui est en prison, la permission de voir son frère, Ali Tavakoli après près de quatre mois d’interdictions totales de visites. Les deux frères ont étés autorisés à avoir un supplément de 5 minutes, accordé par les matons pour être ensemble, en plus des 20 minutes officielles allouées à chaque visite. La dernière date ou  Majid Tavakoli avait pu voir des membres de sa famille en prison remonte au 24 mai 2011.

Depuis Janvier 2011, les prisonniers politiques de la  prison de Rajai-Shahr ont été transférés dans  une salle séparée, ils se sont vu refuser systématiquement, les droits  à des communications par téléphone avec le monde extérieur. Les autorités n’ont même pas permis  à Majid Tavakoli de téléphoner à sa famille pendant les fêtes du Nouvel An perse. Malgré ses demandes répétées à des  fonctionnaires judiciaires de la prison, la mère de Majid  a été privée de tous contacts avec lui. Alors qu’en  raison d’une grave maladie, elle est incapable de voyager et qu’elle na pas pu voir  son fils depuis le 7 Décembre 2009.

Majid Tavakoli a cependant répété ses messages d’espoirs pour la nouvelle année:

Majid Tavakoli a une fois de plus souligné l’importance des points mentionnés dans une lettre qu’il avait envoyée avant que les universités ne rouvrent l’année dernière. Dans cette déclaration, il écrivait: « En conséquence, les universités sont devenus l’espoir des gens comme les étudiants: pour qui c’est  un gage de garder notre liberté vivante , cette liberté de penser qui nous  permet d’apporter  le bonheur dans chaque foyer;  avec la  promesse que nous exposer à une telle violence qui serait autorisée à refaire surface,  pour nous empêcher d’exister à nouveau créera; une alliance qui nous permettra de déchirer les chaînes restreignant la liberté d’expression, celles qui entravent nos croyances et nos libertés de pensées; cette alliance nous permettra d’amplifier et de répandre l’amitié et de l’empathie; c’est un vœu à faire la part des uns des autres dans le respect de l’autre; un pacte pour atteindre la liberté, la justice, la démocratie, la paix, les droits de l’homme, la moralité et l’humanité tout à la fois.  Les gens comme nous détiennent une alliance indéfectible entre leurs mains. Bien que pour nous les étudiants, ce qui nous attend est ardu et rigoureux je suis convaincu que le succès  pourra être atteint avec détermination, et que les gens vont vous tenir en haute estime. Et qu’ensuite cette tyrannie qui nous montre ses muscles avec sa violence et la répression, sera vaincue une fois de plus. « 

Majid Tavakoli a conclu sa déclaration en disant  :« Septembre est arrivé à nouveau, c’est une année difficile est à venir. Nous allons avoir un bel avenir si notre unité et notre solidarité basée sur nos réalisations et nos expériences passées nous conduisent à formuler cette alliance qui donne sens à notre solidarité et  notre résistance; dans la conquête de notre  liberté contre la tyrannie. Je sais que cette  saga mythique se déroulera une fois de plus. Je sais que les espoirs se concrétiseront. Je sais que nous allons nous défendre côte à côte dans  notre quête de liberté dans  la joie du triomphe. Et que nous allons commencer cette tache dés ce mois de  Septembre ».

http://www.freedomessenger.com/archives/36161

soliran paris contact: nomore@riseup.net

=====================================================

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s