Kurdistan Irakien le PJAK repousse de nouveau les troupes de Téhéran

Kurdistan Irakien le PJAK repousse de nouveau les troupes de Téhéran

Ce 26 juillet 2011 trés tot le matin les troupes d’invasion des « gardiens de la révolution » de L’IRGC Iranienne aidés par des collaborateurs locaux, ont  effectuées  une offensive sur les positions des guérilleros kurdes du PJAK de la région de Kunas  (Est du Kurdistan). Selon les sources locales les forces iraniennes ont procédé  à une nouvelle attaque à la frontière. Aux environs de 4 heures du matin, sur les collines, situées autour  de la région de Casus, qui sont contrôlées par la guérilla.

Dans cette zone de combats, bien que les forces des troupes  iraniennes, aient effectuées des tirs d’artillerie très lourds, celles ci ont étés forcées de nouveau à battre en retraite, après seulement trois heures d’affrontements. 6 « gardiens de la révolution » iraniens ont étés tués et de nombreux autres blessés, le nombre de victimes devrait augmenter à mesure que les affrontements continuent.

Des rapports parvenus de la région, nous indiquent que toute la journée du 26 juillet 2011, les troupes de  L’IRGC Iraniennes,  ont bombardées à coup de tirs d’artilleries intenses, la région du village de Quendil.

Depuis ces11 jours derniers, au cours d’opérations militaires, dans les zones transfrontalières situées entre l’Iran et L’Irak. Les « gardiens de la révolution » Iraniens, tentent vainement de briser la résistance, des guérilléros Kurdes Iraniens du PJAK, jusqu’a présent  ils ont étés repoussés à chacune de leurs attaques, et on subit de lourdes pertes tant humaines que matérielles.

Lundi 25 juillet 2011 dans la région de Berdenaze. Huit membres des « gardiens de la révolution » Iraniens ont été tués, et six autres blessés, au cours d’affrontements avec le PJAK et sa branche militaire du HRK .
Selon des rapports transmis par le PJAK et L’HRK, depuis le début des combats plus de 255 « gardiens de la révolution » ont été tués, dont trois généraux, et huit officiers supérieurs. Le nombre de victimes, du côté de guérilla n’est pour l’instant que de Huit morts. On ne connait pas encore le chiffres des victimes civiles, mais on sait que de nombreux villageois ont étés blessés, et ont vu leurs maisons détruites par les troupes de Téhéran. Une antenne locale de la croix rouge a signalé que plus de 800 habitant-es des régions touché-es par les bombardements Iraniens sont maintenant sans abris.

Toute la journée d’hier, les violences des « gardiens de la révolution » Iraniens ont continuées de se poursuivre sans interruptions, les villages de Quendil, Xinere et Xakurke. Ont de nouveau subit de violents bombardements.

 http://www.rojhelat.info/english/component/content/article/1435-after-3-hours-of-resistance-iranian-attack-was-smashed

Les guérilleros du PJAK  continuent de résister courageusement, ils ont capturés et se sont emparés d’un nombre impressionnant d’armes, que  les « gardiens de la révolution » de L’IRGC Iranienne  ont abandonnées sur le terrain, et dans les zones de combats.

 http://www.rojhelat.info/english/taybet/1430-hrk-outcome-of-iranian-invasion-of-south-kurdistan

______________________________________________________

soliran paris

nomore@riseup.net

________________________________________________________

 

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s