Kurdistan du Sud derniers rapports sur les affrontements entre le Pjak et les troupes de Téhéran

 

Kurdistan du  Sud derniers rapports sur les affrontements entre le Pjak et les troupes de Téhéran

19 Juillet

Des nouvelles parvenues via les sites d’informations du Kurdistan , nous indiquent que L’IRGC ou Les « Gardiens de la révolution » Iraniens, ont  continués leurs offensives et leurs agressions,  ce 19 juillet 2011  sur les régions frontalières, mais que le bilan de leurs pertes est en hausse

Les « Gardiens de la Révolution »  de L’IRGC  s’étaient infiltrés à 2 km ,environ  après la frontière irakienne , on avait signalé  leurs présences, près des localités de Dole Koke  et de Zele, dans les toutes premières heures de la journée du 16 Juillet 2011, sur place  ils ont étés  confrontés à la guérilla kurde du  PJAK, qui  leur a  opposé une vive résistance .

D’après les premiers rapports de correspondant locaux, et des nouvelles transmises par les  sites  des journaux Kurdes rojhelat.info et rudaw.net;  des affrontements et des combats,  très  intenses ont continués,  jusqu’au 18 Juillet 2011 tard le soir. Durant  ces  3 jours d’affrontements survenus dans quatre localités différentes, situées  à l’intérieur de la frontière irakienne, et sur la ligne frontalière, jusqu’à 180 « gardiens de la révolution » iraniens ont été tués, dont deux commandants de haut rang.

L’un  de ces officiers Iranien à  pu être identifié comme étant  un colonel nommé Halit Beaucoup de « gardiens de la révolution »  ont étés tués,  d’autres ont été blessés. Au cours de ces combats 7 guérilleros du PJAK ont perdus la vie et 4 autres ont été blessés.

Le Centre de communication de  Presse du  PJAK a annoncé qu’ils avaient pris possession de neuf cadavres,  appartenant  au Corps des  » Gardiens de la Révolution » .

Selon des témoins oculaires , vivant dans les villes de Urmiye, Piranshar et Serdesht, des témoignages  disent qu’il y avait des soldats parlant couramment Turc, au sein de l’armée iranienne déployée dans la région. D’autres témoins ont aussi signalés, que de l’autre coté de la frontière  en Iran, les hôpitaux ont dus êtres   fermés aux civils, en raison du nombre élevé de blessés, appartenant au corps d’armée des  » les gardiens de la révolution » Iraniens.

A la suite de tirs de mortier intenses , déclenchés par le Corps des « Gardiens de la Révolution » les villages de Sinowa et Zele ont été endommagés. Au moins une femme a été blessée et un certain nombre de maisons maisons dans ces villages ont étés  détruites.

Toujours ce 19 Juillet 2011  l’armée iranienne  a continué de bombarder, les zones des localité de  Suni, Ali Rese, Dole Koke, Sehit Ayhan, Sehit Harun  dans la haute montagne,   et dans les zones environnantes, de la  localité de  Zele – elle à  ensuite redéployé plus de troupes dans la vallée de Wesne, de l’autre côté de la frontière en Iran.

http://www.rojhelat.info/english/component/content/article/1420-iran-and-pjaks-battle-continues

 http://www.rudaw.net/english/news/iran/3836.html

 

_____________________________________________

soliran paris

nomore@riseup.net

_____________________________________________

 

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Kurdistan du Sud derniers rapports sur les affrontements entre le Pjak et les troupes de Téhéran

  1. Maxime Azadi dit :

    Un général et sept commandants iraniens ont été tués par les guérillas du PJAK, alors que l’armée iranienne poursuit son opération d’envergure tout au long de la frontière avec l’Irak depuis 16 juillet.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-azadi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s