Le PJAK par lui-même

Le PJAK par lui-même

On sait peut de choses, sur le Pjak ce mouvement de résistance , Kurde Iranien , en lutte contre le régime fasciste de Téheran, voici comment  il se présentait en 2008, quelques années aprés avoir été fondée au printemps 2004


Depuis 5 ans, le PJAK (Parti de la Vie Libre du Kurdistan) est l’organisation kurde qui s’est le plus développée.

Il bénéficie du plus grand soutien populaire au Kurdistan Est et constitue l’opposition la plus importante en Iran.

Trois forces dynamiques particulières le traversent, visant toutes à transformer la société : les femmes, les étudiants et la jeunesse.

Le PJAK est devenu une manifestation de la volonté du peuple, il a réhabilité le mouvement kurde en actualisant son idéologie, éduquant ses membres et en élevant le niveau politique et intellectuel du peuple du Kurdistan Est.

Notre parti lutte:

-Pour trouver des solutions à la question kurde à travers l’idéologie du Confédéralisme-Démocratique

– Pour protéger les valeurs de la nation et organiser le peuple à travers une légitime autodéfense et en détruisant l’influence du système tribal féodal

-Pour faire émerger une vie libre et démocratique au Kurdistan Est

– Contre toutes les politiques et les institutions qui tentent de détruire la culture et l’identité nationale kurde

– Pour obtenir les droits et la liberté de toutes les classes sociales

– Pour organiser une société démocratique

-Contre l’oppression de la mentalité et des relations politico-sociales du système patriarcal

-Pour re-donner aux femmes leur identité et leur place dans la société

-Pour développer des relations démocratiques avec les Kurdes des autres parties du Kurdistan par les principes du Confédéralisme-Démocratique

-Pour établir des relations libres entre les différentes nationalités d’Iran et les mouvements démocratiques de la région dans le but d’étendre le Confédéralisme-Démocratique au Moyen-Orient

La Structure organisationnelle du PJAK.

YJRK / Union des Femmes du Kurdistan Est.

La constitution iranienne est conservative, patriarcale et fondée sur les lois islamiques et des coutumes qui marginalisent les femmes et les traitent comme des êtres inférieurs.

Elles sont exposées à l’injustice et à toutes sortes de discriminations dans l’ensemble des champs politiques, économiques ou culturels. Les bases de l’YJRK sont celles de la philosophie d’émancipation des femmes au travers de leur auto-organisation et de leur implication en accord avec tout ce qui contribue à faire leur spécificité, ceci dans le but de lutter contre ces injustices.

A l’YJRK, les femmes ne sont pas seulement engagées dans toutes les actions qui forment une chaîne de décision mais elles forment elles mêmes la chaîne de décision dans son ensemble. Il est à noter que les femmes forment 40% des membres de la structure du PJAK.

KCR / Organisation de la Jeunesse du Kurdistan Est.

L’Iran est l’un des pays avec la plus grande population de jeunes au monde.

Ils forment plus de la moitié de la population, mais le système iranien ne précise pas officiellement qui ils sont, ni ce qu’ils souhaitent ou en quoi ils peuvent être associés.

Au contraire, l’Iran a plongé sa jeunesse dans une crise sociale au lieu de lui laisser l’initiative et de la considérer comme un potentiel futur.

Le chômage, le manque de liberté d’expression et le manque d’institutions adaptées ne sont qu’une partie émergée de l’iceberg. La plupart de la jeunesse est déçue, frustrée, en opposition à ce système et à la recherche d’un changement fondamental.

La KCR s’occupe essentiellement de l’éducation de la jeunesse en Iran et au Kurdistan Est, se basant pour cela sur la connaissance et l’auto-développement à partir des spécificités et des réalités sociales.

Ainsi, notre parti ne cherche pas seulement à prévenir des conséquences psychologique, sociale et morale à notre jeunesse, mais l’associe pleinement à son développement afin qu’elle soit un facteur plein et entier de son futur.

-L’Union de la Presse Démocratique.

Notre partie lutte pour une société libre et démocratique. Une telle société nécessite une information libre et démocratique.

C’est pour cela que l’Union de la Presse Démocratique existe et qu’elle croit en la pluralité et la richesse des analyses et des pensées afin qu’une véritable culture démocratique se construise.

Chaque individu doit pouvoir exprimer son point de vue et ses idées. L’unité et la co-existence sont possibles par le dialogue, une presse et des média libres.

HRK / Forces du Kurdistan Est.

Le régime iranien a fait subir à notre peuple tout ce que comportent les termes comme le meurtre de masse et le génocide. Particulièrement depuis qu’une ligne islamique dure est au pouvoir avec Ahmedinejad, l’oppression contre notre peuple est à son paroxysme.

Chaque année, un nombre énorme de personnes est tué sous différents prétextes comme l’opposition à la loi religieuse ou l’accusation de trahison.

Le PJAK ne croit pas en une stratégie unique de lutte armée. Les formes de sa lutte et de ses activités suivent des voies démocratiques et d’organisation du peuple.

Néanmoins, lorsque nous ne pouvons mener à bien nos activités démocratiques et l’organisation du peuple, lorsque le meurtre et la destruction frappent notre peuple, les HRK lui assure sa protection suivant une stratégie d’autodéfense.

Il est nécessaire de mettre en pratique cette autodéfense sur l’ensemble des plans tactiques : politique, social, culturel, économique, environnemental et militaire. Nous utiliserons ce droit à l’autodéfense chaque fois qu’il sera nécessaire.

Cette autodéfense pourra prendre la forme de désobéissances civiles, de manifestations ou d’actions purement militaire dont l’intensité et la forme varieront en fonction de ce qui est fait à notre peuple.

Les HRK sont des forces indépendantes et autonomes par rapport à l’organisation politique ? Elles accompagnent et appuient les politiques, les stratégies et les choix du PJAK.

-Comité Politique et Diplomatique.

La recherche d’une solution pacifique par le dialogue et les négociations à la question kurde au Kurdistan Est est la principale politique du PJAK. Le but est d’unifier et de mobiliser les Kurdes et l’opposition iranienne dans un large front uni démocratique pour renverser le régime et mettre en place le Confédéralisme-Démocratique en Iran.

Le soutien des systèmes démocratiques internationaux est un facteur essentiel dans notre lutte.

Nous recherchons à nouer des alliances avec tous ceux qui souhaitent la démocratisation, le respect des droits de l’homme, la paix et la liberté en Iran.

Pour cela un large front démocratique mettant en coopération les oppositions kurdes et iraniennes au régime est nécessaire

 

http://www.contre-informations.fr/doc-inter/asiecentrale/kurdistan2.html

______________________________________________

Soliran paris

nomore@riseup.net

_______________________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s