Attaques sans précédents contre des prisonniers a la prison d’Orumieh et a celle de Karaj

Attaques sans précédents contre des prisonniers a la prison d’Orumieh et a celle de Karaj

Oroumieh dans la région du Kurdistan Iranien et Karaj dans la grande banlieue de Téheran deux nouveaux témoignages, de la brutalité sadiques des matons dans les prisons iraniennes

 

Le lundi 24 janvier 2011 vers 14 heures (heure locale), le directeur de la prison, le chef de la sécurité pénitentiaire, le directeur des affaires internes de la prison, ainsi que 30 agents des forces répressives , du Ministère du renseignement du ministère, rejoint par le directeur général adjoint du Bureau de renseignement de l’Ouest la province de l’Azerbaïdjan Iranien , ont violement perquisitionné  la section 12 de , ils ont  pris les vêtements de certains prisonniers, les ont trainés de force dans la cour et se sont mis a les

Dans ce raid organisé, les prisonniers politiques qui sont en grève de la faim (en signe de protestation et de solidarité face à l’exécution de Hossein Khezri) étaient déjà en mauvaise condition physique, certains prisonniers ont été grièvement blessés. En outre, les effets de tous les prisonniers ont été brisés, et leurs notes et agendas ont été confisqués.

Il convient également de mentionner qu’après l’annonce de la grève de la faim par les détenus, ceux-ci ont été coupés du monde extérieur, on leur à refusés tout contacs avec leurs familles qu’ils ne sont pas autorisés à appeler, les matons et le directeur les ont aussi interdits davoir tout contact ou de dialogue entre prisonniers.

Note: 10 prisonniers politiques sont maintenant grève de la faim à la prison d’Oroumieh

Karaj ,région et grande banlieue de Téhéran – Le 20 janvier 2011, les jeunes prisonniers ; qui avaient protesté contre les conditions inhumaines de la prison de  Gohardacht (Rajai Shahr) ont été attaqués par des matons de la prison aidés par des membres de l’IRG (des gardiens de la révolution du corps d’armée des Pasdarans)  ceux-ci ont débarqués dans par le couloir principal de la prison, et se sont mis a battre violement les prisonniers a coups de matraques , il recevaient de leurs ordres d’un officier de garde, nommé Alizadeh, qui leur hurlait des insultes et criait «  ce sera pour vous une leçon avec nous n’essayez surtout pas de protester »
Ce raid vicieux et d’une violence sans précédent, a été menée sous la supervision de Ali Haj Kazem (le chef de la prison), Ali Mohammadi (adjoint de Kazem) et Faraji (chef du renseignement pénitentiaire).

Les jeunes prisonniers qui ont entre l 16 et 20 ans en moyenne d’âge,  , avaient étés transférés le mercredi 19 janvier 2011,dans la section 12 du quartier numéro 4 et 3  habituellement réservés aux prisonniers de guerre de plus de 40 ans, de nombreux témoignages indiquent aussi que de nombreux cas de  tortures, d’abus sexuels et de viols commis par des matons avec l’aide ce certains prisonniers sont fréquents , contre les jeunes prisonniers dans cette prison de Gohardacht (Rajai Shahr)

Lire en anglais

http://droi.wordpress.com/2011/01/26/unprecedented-attacks-on-prisoners-in-orumieh-and-karaj/

_________________________________________

contact soliran paris

nomore@riseup.net

______________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s