Le mari de Nasrine Sotoudeh, Réza Khadan arrêté


Une fois de plus les agents des forces répressives de la dictature s’en prenne aux membres de la famille d’une prisonnière politique, un genre de pression ignoble  habituel de celui-ci

 

Le motif de l’arrestation du mari de l’avocate de Nasrine Sotoudeh qui vient d’être condamnée a 11 ans de prison   n’est pas clair. Le système judiciaire  demande une caution de 50 mille dollars pour Reza Khandan mais les efforts de  la belle sœur de Nasrine Sotoudeh, qui a tenté d’organiser  la mise en place d’un groupe de solidarité pour payer la caution a été refusée par le tribunal

M. Khandan a été convoqué par un tribunal après que le  verdict ait été délivré contre  son épouse. Il semble que ces pressions croissantes sont dues à ses interviews et les efforts pour la libération de sa femme.

Eminente avocate et défenseuse des droits de l’homme Nasrin Sotoudeh voit ainsi les efforts de sa famille pour la défendre encore limité par l’arrestation de son maris, malgré la pression internationale et sa grève de la faim pour s’opposer à ses charges illégales portées contre. Elle a été arrêtée le 4 septembre 2010 et a été condamnée à 11 ans de prison assortie d’une  interdiction  de 20 ans d’exercer son métier d’avocate, complétée par une interdiction de sortie du territoire

http://www.rahana.org/en/?p=9336

http://freedomessenger.com/?p=21390

 

Dimanche 16 janvier 2011

 

Réza Khandan, le mari de Nasrin Sotoudeh a été arrêté tôt ce matin à son arrivée au bureau du procureur pour répondre à une convocation reçue la semaine dernière.

D’après le site Web Change for Equality, ses chefs d’inculpation restent flous. D’après les membres de la famille, le tribunal a fixé la caution à 50.000USD, la caution déposée par la sœur de Nasrine Sotoudeh n’a pour l’instant pas été acceptée.

Réza Khandan a été convoqué au bureau du procureur d’Evine après l’annonce du verdict de son épouse. La pression accrue qu’il subit vient probablement des interviews données pour aider à la libération de son épouse.

En dépit de la pression internationale et de ses nombreuses grèves de la faim pour protester contre l’illégalité de ses chefs d’inculpation, Nasrine Sotoudeh, avocate et militante des droits humains est toujours à l’isolement à la prison d’Evine. Elle a été arrêtée le 4 septembre 2010 et a été condamnée à 11 ans de prison et interdite de pratiquer son métier et de quitter le pays pendant 20 ans.

Traduction  par

http://iranlibredemocratique.blogspot.com/2011/01/le-mari-de-nasrine-sotoudeh-reza-khadan.html

___________________________________

contact soliran paris

nomore@riseup.net

________________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s