Execution du militant et prisonnier politique Hossein Khezri

http://www.youtube.com/user/freedommessenger20

Exécution du militant et prisonnier politique Hossein Khezri

De nouveau la dictature de Khamenei et Ahmadinejad assassine  des prisonniers politique

Le prisonnier politique kurde Hossein Khezri, vient d’être condamné à mort ce 15 janvier 2011  comme « moharebeh » c’est-à-dire comme « ennemi de dieu »  le régime l’accusait d’appartenance au Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK)

The Iranian Regime Executed Hossein Khezri in Secret

http://persian2english.com/?p=18876

Le Pjak est un groupe de résistance armée Kurde Iranien composé  d’environ 5000 membres qui combat la dictature et ses forces répressives depuis 2005 date de sa fondation

http://pjak.org/english.php

Ce prisonnier politique kurde dont l’identité n’avait pas été officiellement révélé par les autorités et les forces répressives Iraniennes, a été pendu ce samedi 15 janvier 2011, à la prison d’Oroumieh, une ville située dans la région du Kurdistan iranien. Nous avons appris la nouvelles pars les réseaux militants présents sur place, qui  avancent avec certitude prisonnier exécuté est bien Hossein Khezri.Ce  n’est pas la première fois que les autorités et les forces répressives Iranienne  font tout pour cacher  la mort et l’assassinat, de prisonnier politiques dans la cette province du Kurdistan Iranien.

Le 12 janvier on avait appris que les autorités pénitentiaires de la prison d’Oroumiyeh avaient annoncées que Hossein Khezri, serait transféré le 14 Janvier dans une prison de Téhéran, durant tout ces transferts successifs  ,ni la famille ni l’avocat de Hossein Khezri ne purent avoir des nouvelles sur le sort qui lui était réservé, une chose dont sa  famille était sure par contre, c’est  qu’elle ne le verrait plus , et que les autorités iraniennes ont tout fait, pour maintenir le secret absolu du lieu ou fut exécuté et assassiné Hossein

Hossein Khezri avait  été arrêté à Kermanshah,une ville située elle aussi dans la région Kurdistan iranien, en 2008, après une parodie de procès le régime l’accusa aussitôt d’être un « Moharebeh » ou « ennemi de dieu » durant toute sa détention Hossein Khezri fut plusieurs violement battu, et torturé, malgré les coups et les pressions des autorités pénitentiaires et des matons,  jamais Hossein ne cessa de communiquer par courrier et de se battre pour qu’une commission d’enquête soit crée pour enquêter sur le sort était réservé a lui et  à ses camarades de détention eux aussi victimes de violences et de tortures systématiques.

Des demandes d’enquêtes qu’il  avait plusieurs fois transmis a la cour suprême de la justice iranienne, qui sous la coupe d’un des trois frères Larijani, qui bien sur ne connurent jamais aucune réponses, et  qui furent balayées méprisamment par les autorités pénitentiaires, et celles  de la haute sphère judiciaire du régime de la dictature

Avec Farzad Kamangar un camarade syndicalistes enseignant, qui fut assassiné par pendaison le 9 mai 2010 a la prison d’Evine a Téhéran ,Hossein Khezri est le huitième prisonnier politique Kurde Iranien à être exécuté et assassiné  par la dictature

Nous savons aussi que le régime ne s’arrétera pas la dans sa campagnes d’assassinats de prisonniers politique , dans la région du Kurdistan Iranien

Un  région d’Iran que jamais le régime n’a pu soumettre, depuis plus de 30 an de dictature, et ou il n’a jamais pu   briser la résistance, malgré un quadrillage militaire toujours plus oppressant, malgré des arrestations massives, des assassinats dans les prisons et en dehors de celles ci , des incendies volontaire de milliers d’hectares de forêts ou seraient susceptibles de se cacher des résistants du Pjak, des exactions, des assassinats du bétail de paysans , des empoisonnement de puits d’eau potable ,et des campagnes de terreur planifiées en haut lieue qui sont régulièrement  commises par les Gardiens de la « révolution » du corps d’armée des pasdarans contre des villageois pacifiques dans la région

16 autres prisonniers politiques Kurdes Iranien dont une femme, qui attendent toujours d’êtres executés dans les couloirs de la mort des prisons du régime

Par ailleurs on est très inquiet sur le sort des ces autre prisonniers politique Kurdes Iranien comme le militant étudiant de Shahr e Kord  Mohammad Darvishi qui a vu le verdict de son procés en appel prolongé  de 3 ans et 2 mois à 5 ans. Il avait été arrêté lors des manifestations qui ont suivi l’exécution de Farzad Kamangar et pour distribution de tracts à l’université. Il est resté à l’isolement 21 jours, et en prison 1.5 mois supplémentaire, libéré sous une caution de 100.000 USD puis réarrêté. Il a été condamné alors qu’il est emprisonné et ne peut recevoir ni sa famille ni son avocat.

Abdol Vahab Fatahi, militant kurde Iranien, condamné à 6 ans de prison à Mahabad pour propagande contre le gouvernement.

Ghader Ghandeh, militant kurde Iranien, condamné à 6 ans de prison à Mahabad pour propagande contre le gouvernement.

Inquiétudes également sur le sort de Yahya Ghavami militant Kurde Iranien dont détention provisoire  a été étendue  et prolongée Il a été arrêté il y a 20 jours au domicile de Habibollah Latifi (un autre prisonnier politique Kurde iranien lui aussi menacé d’exécution)  et qu’il n’a pas pu contacter sa famille depuis son arrestation.

Manifestation de Solidarité cette nuit du 15 au  16 janvier 2011

Ce Samedi 15 Janvier des Camarades Kurdes et Iranien ont organisé une manif de protestation devant l’ambassade d’Iran a paris

Samedi 15 janvier 2011, jour de l’assassinat par pendaison de Hossein Khezri

http://iranenlutte.wordpress.com/2011/01/15/hossein-khezri-execute/

http://iranenlutte.wordpress.com/2011/01/16/protestation-a-paris-contre-les-executions/

, prisonnier politique kurde à la prison d’Orumieh, une protestation a eu lieu devant l’ambassade de la République Islamique d’Iran à Paris. Elle a réuni des camarades Kurdes et Iranien qui on déposés des banderoles et des affiches sur les murs et les grilles de l’Ambassade, pour crier leur colère face a ce nouvel assassinat de la dictature de Khamenei et Ahmadinejad

En 2010 on estime le chiffre des exécutions entre  179 et 200  personnes qui ont  étés  pendues.( et ce ne sont les chiffres officiellement reconnus par la dictature car on sait que nombre de celles-ci sont  parfois cachées et commises de maniéres clandestines ) L’Iran est l’un des pays où se déroule le plus grand nombre d’exécutions dans le monde, avec la Chine, l’Arabie saoudite et les Etats-Unis.

D’autres informations sur l’Iran en Français

https://soliranparis.wordpress.com/

http://iranenlutte.wordpress.com/

______________________________________

contact soliran paris

nomore@riseup.net

________________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s