Les avocats français solidaires de Nasrin Sotoudeh

 

Le Conseil national s’élève contre la condamnation de l’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh , défenseur des droits de l’homme
Transmis par un de nos lecteurs que nous remercions au passage

 

Cette condamnation à 11 ans de prison, accompagnée d’une interdiction d’exercice pendant 20 ans ainsi que de quitter l’Iran, porte atteinte à la défense des droits de l’homme en Iran, au libre exercice de la profession d’avocat ainsi qu’à la liberté d’expression.

Le Conseil national des barreaux, dans un communiqué de presse du 12 janvier 2011, demande aux autorités iraniennes

de cesser les poursuites à l’encontre des avocats iraniens

 

et de prendre les mesures nécessaires pour garantir leur sécurité et leur libre exercice professionnel.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX S’ÉLÈVE CONTRE LA CONDAMNATION DE NASRIN SOTOUDEH, AVOCATE IRANIENNE
Paris, le 12 janvier 2010

Le Conseil National des Barreaux, représentant la profession d’avocat, s’élève contre la décision de la justice iranienne qui a condamné Nasrin Sotoudeh, avocate iranienne, à 11 ans de prison pour avoir milité en faveur des droits de l’homme. Cette peine s’accompagne d’une interdiction d’exercer sa profession pendant 20 ans ainsi que de quitter l’Iran.

Son mari indique que Nasrin Sotoudeh a été reconnue coupable « d’actions contre la sécurité nationale, propagande contre le régime et appartenance au Centre des défenseurs de droits de l’homme » iranien, un groupe de défense des droits de l’homme fondé par Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix.

La condamnation de Nasrin Sotoudeh porte atteinte à la défense des droits de l’homme en Iran, au libre exercice de la profession d’avocat ainsi qu’à la liberté d’expression.

Elle s’inscrit dans le cadre d’une répression des avocats iraniens défenseurs des droits de l’homme ainsi que cela a été le cas pour Abdolfattah Soltani et Mohamad Mostafaei, avocats iraniens, arrêtés respectivement les 16 et 25 juin 2009 sans que les motifs de leur interpellation aient été connus ni leur lieu de détention révélé à l’époque.

Le Conseil National des Barreaux demande aux autorités iraniennes de cesser les poursuites et la répression des avocats iraniens défenseurs des droits de l’homme et de prendre les mesures nécessaires pour garantir leur sécurité et leur libre exercice professionnel.

-L’action des autorités iraniennes consistant à empêcher les avocats d’exercer leur métier, ou leur inaction conduisant à ne pas les protéger, est contraire aux règles internationales relatives à l’exercice de la profession d’avocat.

– Le Conseil National des Barreaux exprime son soutien et sa solidarité aux avocats iraniens défenseurs des droits de l’homme.

http://www.cnb.avocat.fr/Le-Conseil-national-s-eleve-contre-la-condamnation-de-l-avocate-iranienne-Nasrin-Sotoudeh-defenseur-des-droits-de-l_a1000.html

______________________________

contact soliran paris

nomore@riseup.net

_______________________________________________

 

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s