Nabi Habibi l’un des chefs de la bande fasciste du groupe des Motalefeh craint la poursuite de l’insurrection

Nabi Habibi l’un des chefs de la bande fasciste du groupe des Motalefeh craint la poursuite de l’insurrection

5 Janvier 2011
Nabi Habibi, l’un  chef de la bande fasciste du Motalefeh party a admis qu’il y  un  schisme et une crise de au sein de la bande dominante du régime et fait cette déclaration : « certains veulent mettre de côté les anciens et les purs et durs» (allusion a la vieille garde Khomeyniste de la révolution confisquée de 1979 ).

Attirant l’attention sur les avertissements de Khamenei sur la situation critique du régime Nabi Habibi,   à  ajouté: « disperser les purs er durs de notre république islamique , n’est ce pas fixer un tapis rouge pour ceux qui sont avec la sédition »

Khamenei le guide suprême actuel de  la révolution lors de plusieurs de ses voyages à Qom (capitale religieuse des mollah) avait  parlé sédition au sujet des événements  de juin  2009 de

Nabi Habibi a également dit que le soulèvement de 2009 visait  à renverser le régime et que  le schisme actuel au sein du régime ne pourrait que tourner à l’avantage des dissidents de celui-ci ci celui-ci ne se ressaisissait pas très vite

Le Motalefeh party est l’un des courants les plus conservateur du régime il avait soutenu activement la candidature d’Ahmadinejad lors des dernières élections contestées du 12 juin 2009

 

Lire aussi en anglais

 

http://freedomessenger.com/?p=20901

Lire aussi sur le sujet

Ahmadinejad Faces New Conservative Challenge: Relations with Motalefeh party strained by series of disputes

http://www.payvand.com/news/10/sep/1004.html

 

le Motalefeh party est le nom court pour une organisation politique iranien, le Jamiat’haye Motalefeh Islami, il regroupe une myriade d’associations islamiques unifiées. Il a été formé en 1962-1963 c’est  un groupe conservateur composé de clubs islamiques, religieux ultra  conservateurs, nombre de ses membres sont aussi par ailleurs députés et siègent au parlement iranien

Plus précisément aussi , il s’agit d’une alliance entre les religieux des oulémas et une partie de la classe marchande puissante des Bazaris, plusieurs de ses membres contrôlent une grande partie de l’économie qui ne dépend pas du pétrole.( pétrole qui quand a lui est sous controle total des Pasdarans).

 

Le Motalefeh party semble maintenant très  proche du clan des trois frére Larijani (dont un est le chef actuel du parlement iraniens) c’est  un puissant lobby qui s’oppose systématiquement à des réformes politiques, il reste cependant très divisés sur les réformes économiques , certaine factions du Motalefeh party s’opposent aussi aux investissements économique étrangers en Iran, et à  l’intégration de l’Iran dans l’économie mondiale.

Pendant le régime Pahlavi, des membres du Motalefeh party avaient  assassinés le  Premier ministre du Shah  Ali Mansour, et plusieurs autres personnalités politiques, ils sont aussi pour certains d’entre eux responsables commanditaires ou  impliqués dans l’assassinat de membres de l’extrême gauche iranienne, et d’activiste du mouvement ouvriers progressistes,  pendant et après la révolution confisquée de 1979 ?

En 2005 il avaient largement appuyé et soutenu la première élection d’Ahmadinejad, il semblerait aujourd’hui que le Motalefeh party se rapproche de plus en plus des trois frères Larjani dont l’un d’eux était rappelons le,  un candidat qui avait perdu les élections présidentielles, de 2005 face a Ahmadinejad, ce qui explique bien des tension entre Ahmadinejad et le clan Larijani et certaines des tensions qui existent entre eux avec Khamenei ,qui pour l’instant n’a pas laché Ahmadinejad

C’est aussi l’un des groupes un religieux parmi le plus sexiste et patriarcal en Iran Hamid-Reza Taraghi, l’un de ses membres les plus influent avait par exemple  déclaré à l’agence de nouvelles d’État Fars News , «Les circonstances pour les femmes à être des ministres dans les  cabinets d’états n’existent pas, tout au plus nous pouvons a la limite  admettre leur présence au parlement mais pas comme ministre » ?

Ce message était clairement envoyé a Ahmadinejad qui avait un temps évoqué la possibilité hypothétique  que des femmes puissent êtres un jour ministres au sein du régime

__________________________________________

Contact soliran paris

nomore@riseup.net

_____________________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s