D’autres nouvelles de la journée de l’achoura

Tensions et affrontements a téhéran

D’autres nouvelles de la journée
Achoura EN IRAN
16 décembre 2010

Dans le quartier de Rasht Golsar  un groupe de deuil a chanté «Ya Hossein » et « nous ne renoncerons jamais ». Les forces de sécurité tentent de disperser le cortège.

Téhéran Enqelab Street 13:30 heure locale  Deux jeunes hommes ont été arrêtés dans la rue Enqelab. Ils ont été menottés et emmenés  par  une voiture de police. Il ya des forces de sécurité qdans Enqelab Street. rue Azadi Square de l’Imam Hossein, les forces de sécurité ont été affectés à un très grand nombre et de mesures de sécurité strictes ont été appliquées.

a peu prés a la meme heure à Téhéran Un groupe d’environ 200 à 300 personnes se dirigent vers la place Enqelab scandant «Mort au dictateur» et «Abbas (le frère de l’Imam Hossein, qui fut tué par Yazid)

Téhéran 11:30-12:30 heures locale dans Janat Abad et Tehransar chantent la mort au dictateur. Il ya eu des affrontements , pas mal de personnes ont été arrêtées. Les gens chantent plus fort quand les gens sont arrêtés.

Téhéran 12:10 heure locales des gens se sont heurtés aux forces de sécurité dans Firdosi Square. Ces affrontements sont toujours en cours. Les forces de sécurité ont arrêté deux personnes. Les gens chantent la mort au dictateur dans leur soutien.

chef des Forces de Sécurité de l’Etat à Téhéran, Sajedi Nia, est chargé de contrôler Téhéran aujourd’hui et quatre bases RGC sont chargés de contrôler les protestations.

12h30 Un grand nombre de groupes de deuil se sont rassemblés près de l’intersection Khayam. Les forces de sécurité ont tenté de bloquer leur chemin pour les empêcher de passer, mais ces groupes n’ont pas tenu compte des forces de sécurité et ont poursuivi leur procession.
des hélicoptères sont utilisés pour patrouiller et surveiller les mouvement de foules et survolent  Téhéran

Téhéran Enqelab Square 13:30 Les forces de sécurité filment les groupesdu deuil à partir d’hélicoptères pour une identification ultérieure e pour contrôler les gens.

Des agents des forces répressives du ministére du renseignement ont procédés a des controles  ont confisqué tous les appareils photo et les téléphones portables de la population dans ce quartier, seul les journalistes proches du régime et avec des cartes de presse sont autorisés à prendre des photos, malgré cela. Les gens sont très radicaux dans leurs chants contre le gouvernement.

Enqelab Square à 12h30 des groupes de deuil à l’intersection Taleqani sont littéralement encerclés par les forces de sécurité.

Téhéran Vers 10 heures20 Heures locale dans Navab Street, environ 50 agents des forces répressives a moto (les nopo’s) hurlent des slogans pro gouvernementaux et « mort aux hypocrites » malgré leur tentatives de blocage d’une procession religieuses les gens ont répliqués en criant «mort à ce gouvernement trompeur» et «Mort au dictateur », et ont poursuivi leur procession.

Selon  d’autres rapports et des témoigage, les forces des  Bassidj’is  sont équipées de gaz poivré, de poignards et de dagues,

rue Enqelab. Le stationement des  voitures a été interdit  i toutes les poubelles en plastique ont été retirées et emmenés. Toutes les téléphones publics de la rue  ont également étés fermés

source

Iran students committee

 

 

 

 

 

_____________________________________________

contact soliran paris

nomore@riseup.net

___________________________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s