Distribution de tracts clandestine appellant a comémorer le 7 décembre-16 Azar

Distribution de tracts à la veille du 7 décembre 16 azar en calendrier persan

un groupe d’étudiants en science  a récemment diffusé des tracts  pour sensibiliser les élèves à célébrer la journée des étudiants le 7 décembre 2010  Prochain (16 azar en calendrier persan) de nombreuses publications étudiantes récemment interdites  par le régime ont également étés difusées dans les sections départements civils et  construction et des  industries à travers  dans l’université des sciences et de la technologie de Téhéran

Le 7 décembre- 16 Azar  est la journée des étudiants en iran elle commémore l’assassinat  de trois militants étudiants  iraniens   a l’époque  du coup de force qui  dans les années 50 sous la dictature du Shah aidés d’agents de la Cia et d’agents britanniques  chassèrent le ministre Mossadegh qui avait tenté de nationaliser le pétrole iranien

Récupérée et dénaturée par Khomeiny lors de la révolution confisquée de 1979 qui chassa le valet de l’impérialisme occidental qu’était le Shah et son clan Pahlavi les étudiants iraniens  qui refusent cette récupération de leur fête par le régime appellent a des actions et des journée de manifestation et de solidarité étudiantes internationales pour le 7 décenbre 2010

Le régime craint beaucoup ces nouvelles protestation qui risquent d’éclater aux quatre coins du pays et multiplie dans la bouche de ses agents des forces répressives les déclarations arrogantes quand sur les médias officiels ce ne sont pas des menaces publique de mort contre les manifestants  ne parlons même pas du sinistre  Javad Larijani le n°2 du système judiciaire des mollahs qui a multiple les provocations allant jusqu’à dire lors d’un récent séjour a new York  ou il a déclaré être contre des résolution de l’ONU  contre la lapidation et les exécutions en iran par un méprisant « Nous en sommes fiers »

Questionné sur la répression du mouvement du 12 juin 2009 et la peine de mort par lapidation un des autres fréres du clan  Ali Larijani qui est connu comme l’un des plus brutaux des  trois frères du clan Larijani  , a ajouté dans une déclaration faite sur un journal ultra conservateur  sur le châtiment de la lapidation « n’est qu’une petite partie de notre vaste  éventail de lois punitives  Nous sommes fiers d’avoir un tel système ».

Au sujet des récentes  arrestation de militants et d’avocats iraniens défenseurs des droits de l’homme Ali Larijani toujours aussi brutal  a aussi déclaré dans le même journal jaras

«nous refusons d’accepter que des étrangers exploitent le concept des droits de l’homme, dans notre propre pays nous ne permettons à personne de commettre des infractions sous couvert de soutien aux droits de l’homme, pareil que ce soit dans la bouche d’un avocat étranger ou que ce soit  dans celle d’un avocat ou un soi-disant défenseur des droits humains iranien. Au lieu de défendre leurs clients, certains avocats iraniens  font des allégations contre le système judiciaire et politique de notre pays, mettant en question le système  ils doivent donc assumer la responsabilité pénale et judiciaire de leurs déclarations »

____________________________

contact soliran paris

nonore@riseup.net

______________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s