Ahmadinejad a l’Onu un festival de mensonges

Ahmadinejad a l’Onu un festival de mensonges

Dans son voyage à New York ou il allait participer à la session annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies, Mahmoud Ahmadinejad a lancé une campagne médiatique, donnant des interviews à de nombreux journalistes , allant de Christian Amanpour de ABC à Charlie Rose de PBS et Larry King de CNN. En dehors de ses vantardises typiques, des exagérations, et de l’arrogance, il a menti si souvent qu’il est presque devenu impossible de garder une trace de tous ses faux-fuyants. Certains de ses mensonges sont tellement éhontés que même parmi  ses plus fidèles  partisans à Téhéran beaucoup  ont exprimé leur étonnement ,même  le camp des ultra conservateurs qui lui livre désormais une guérilla sans merci l’ont violement critiqués au parlement déclarant publiquement que les déclarations mensongères d’Ahmadinejad étaient tellement énormes qu’elle ne pouvaient que desservir la « république islamique » d’Iran et mettaient gravement la sécurité intérieure en danger

Un échantillon de ses mensonges d’une enormité et d’un cynisme sans pareil

Extraits choisis de ses interviews:

Ahmadinejad « Aucun journal en Iran na été fermé et interdit  pour m’avoir critiqué moi et mon gouvernement »:

depuis l’an dernier après les  élections probablement  truquées, de nombreux journaux ont été fermés, précisément en raison de leurs critiques, notamment le quotidien Etemad Melli, journal Mehdi Karrobi, et Kalameh Sabz un , quotidien qui est proche de Mir Hossein Moussavi.

Et encore nous ne connaissons pas le chiffre exact des executions clandestines par pendaison ou empoisonnement qui ont lieues régulièrement dans de nombreuses tôles iraniennes

Ahmadinejad « L’Iran est le pays le plus libre du monde»:

il y a actuellement plus 800 prisonniers politiques en Iran dont le seul «délit» a été de protester contre l’état lamentable de la nation et contre des élections qu’ils jugeaient truquées plus de 110 personnes ont été tuées depuis l’année dernière lors de manifestations,   dans les centres de détention, au moins deux membres de l’opposition  ont été purement et simplement  assassinés, et au moins huit personnes ont été exécutées pour leurs participation a des manifestations de protestation, des dizaines d’autres attendent dans les couloirs de la mort d’êtres exécutés

Ahmadinejad «Le pouvoir judiciaire est totalement indépendant en Iran»:
le principal conseiller de Sadegh Larijani, le chef de pouvoir judiciaire, le brigadier général Mohammad Baqer Zolqadr connu dans tout l’Iran comme le plus  brutal  des commandants des  gardiens de la révolution , selon de nombreux rapports parvenus  de Téhéran, dicte lui-même les  peines d’emprisonnement qui ont été donné à beaucoup de prisonniers politiques importants celui impose directement ses ordres a différents tribunaux en direct de son bureau

les iraniens  surnomment Mohammad Baqer Zolqadr l’âme noire de  Sadegh Larijani
Ahmadinejad «Les sanctions ne sont pas importantes elles n’ont aucune répercussions »

même les  plus ultra des conservateurs  reconnaissent que les sanctions ont surtout mise a mal, le prix de pratiquement tout les produits alimentaire de base qui on augmentées de manières scandaleuses  , de nombreuses banques européennes se refusent à faire des affaires avec l’Iran, et la plupart des grandes compagnies pétrolières européennes se sont retirés du pays mis a part quelques une comme Total et Shell Bp qui se livrent cyniquement  en sous main a une guérilla sans merci pour dans un avenir très proche continuer a faire des « affaires » trés profitables en milliards de d’euros et de dollars  en Iran

Malheureusement comme pendant  le blocus meurtrier de l’Irak sous Saddam Hussein  ces sanctions économiques  que nous ne pouvons que condamner précarisent de plus en plus le peuple iranien et la classe ouvrière du pays , pire encore ces sanctions économiques  font grâce au contrôle du marché noir et de sombres trafics mafieux qu’enrichir le corps d’armée des « gardiens de la révolution » qui en détiennent les monopoles et les rouages , les « gardiens de la révolution » ou Pasdarans   détiennent déjà plus de 75 pour cent de l’économie iranienne ils contrôlent des pans entiers de la téléphonie et de l’agro alimentaire avec l’aide plus de certains  secteurs les plus conservateurs des Bazaris qui les soutiennent encore , même si certains Bazaris bien sur contestent de plus en plus ouvertement et par peur de la « concurrence » (certainement pas par bonté d’âme)  cette mise sous tutelle économique du pays par les pasdarans qui devient de plus en plus grandissante
Ahmadinejad « Sakineh Mohammadi n’a pas été condamné à mort par lapidation »:

les dizaines d’activistes, de collectifs de défense des droits humains iraniens et des collectifs internationaux militant contre la peine de mort   ont déjà affiché des copies du verdict judiciaire signée et tamponnée de la main même du chef de justice de la province de l’Azerbaïdjan oriental dont Sakineh Mohammadi Mohammadi  tout le monde sait en Iran que celui a déclaré à maintes reprises qu’elle sera exécutée dès que Sadegh Larijani en donnera  le feu vert .

Ahmadinejad « Personne n’a été emprisonné pour avoir participé à des manifestations »:

le chef de la police du secteur du grand Téhéran a reconnu l’année dernière à la date anniversaire de la Révolution du 12  Février que plus de , 20 000 personnes avaient été arrêtées. Même son de cloche pour le sanguinaire numéro deux de la police iranien Ahmad Reza Radan qui a le sang sur les mains  de dizaines de manifestants assassinés par les forces de répression lors  des émeutes de l’Ashura  27 décembre 2009

Ahmadinejad « Personne n’est torturé en Iran»:

C’est pourtant le « réformateur » très modéré Mehdi qui a été l’un des premiers a présenté des preuves irréfutables de la torture et le viol dans les prisons et centres de détention. En fait, la torture  le viol  et  les assassinats étaient  en juillet aout 2009 devenus si répandus au centre de détention de Kahrizak qu’après l’assassinat de  Mohsen Ruholamini, un fils d’un  d’un des mollahs conservateur qui avait participé aux manifestions de protestations  et que , le jeune  Docteur et visiteur de prison  Abdolhossein Ruholamini, qui était l’un de celui qui avait transmis a Karroubi  et a divers sites et collectifs de défense des droits de l’homme iranien ai  été assassiné  dans des circonstance mystérieuse par empoisonnement  que  le scandale étant tellement énorme que  l’ayatollah Khamenei avait lui-même écrit le décret qui a donné l’ordre express de fermer  le centre de tortures et de meurtres de Kahrizak

Bagne et tôle de  Kahrizak qui était a l’époque encore dirigée par Ahmad Reza Radan qui est devenu ensuite numéro deux de la police iranienne sur décrets de Ahmadinejad en personne une promotion de celui-ci que les manifestants ont chèrement payés lors du soulèvement du dimanche sanglant du 27 décembre 2009

Ahmadinejad « Fidel Castro m’a rappelé et a nié ce qui a été attribuée à lui sur moi »:

Fidel  Castro a vivement critiqué Ahmadinejad pour sa négation de l’Holocauste et lui a conseillé d’étudier l’histoire, et aucun démenti ni aucune « excuses »  a ce jour n’a été émis par Fidel Castro  et le gouvernement cubain.

Aucune déclaration d’Ahmadinejad non plus sur comment  Mahmoud Abbas l’Olp le Fatah l’ont vivememet retoqués lors des débuts des nouvelles négociations  de paix  avec Israël l’envoyant paitre avec perte et fracas  en déclarant n’avoir aucune leçon de démocratie a recevoir d’un président qui fait tirer sur son propre peuple et qui manipule et truque les élections en Iran

Ahmadinejad « Je n’ai aucune intention de tuer ceux qui me conteste « :

Ahmadinejad  a pourtant menacé publiquement  à plusieurs reprises que ses détracteurs lui et les manifestant qui le contestaient seraient écrasés sans aucune pitié , sur merh agency l’irib tv (dans laquelle travaille comme consultant l’activiste conspirationiste d’extrême droite Thierry Meyssan) et fars agency les officines de propagande  du régime celui-ci a maintes reprises utilisé les insultes  et les menaces personnelles pour attaquer l’opposition démocratique tant a l’intérieur de l’Iran que contre les exilés qu’il qualifie réguliérement de « non iraniens traitres a la nation » le tout dans un vocabulaire ordurier que ne renieraient pas des Sarkozy et des Le Pen en France ou un Berlusconi en Italie

Ahmadinejad« Nos détracteurs et ceux qui conteste mon gouvernement ont librement  le droit de le faire en Iran»:

De nombreux dirigeants et  partisans du mouvement proche des « réformateurs » vert sont soit en prison ou en résidence surveillée, les syndicats libres sont interdits et les militants syndicalistes ouvriers sont  systématiquement emprisonnés , torturés ou purement et simplement  assassinés comme le militant syndicaliste et jeune professeur kurde iranien Farzad Kamangar assassiné le 9 mai 2010 par pendaison dans la cour de la prison de Evin a Téhéran  de nombreux petit partis et groupe politiques réformistes même parmi les plus modérés ont tout bonnement étés interdits ou dissous, les représentants des minorités religieuses comme les Bahaïs sont régulièrement  persécutés emprisonnés et torturés et leur cimetiéres et lieux de cultes profanés par des commandos de basidj’is

Ahmadinejad a fini par  déclarer comme phrase finale de ses interview « L’avenir appartient à l’Iran. »

Certainement pas avec lui ni tant que lui ses partisans son chef le « guide suprême » Ali Khamenei et les milices fascistes des pasdarans et des basidj’is resteront au pouvoir

MARG BAR AHMADINEJAD

MARG BAR KHAMENEI

_________________________________________

contact soliran paris

nomore@riseup.net

_________________________________

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s